Gilles Mordechai Malka

Issu d’une famille juive, né à Alger, j’ai effectué mes études universitaires à Caen et Bordeaux. Après avoir été éducateur spécialisé en internat pendant 5 ans, puis journaliste et formateur à l’intégration professionnelle pour chômeurs (jeunes et adultes) de longue durée pendant 15 ans, j’ai exercé au sein de grandes entreprises comme consultant en relations humaines jusqu’en 2003.

En 1991, je m’oriente définitivement vers la psychothérapie Gestalt. À l’issue d’un cursus de 7 ans, je deviens Gestalt thérapeute, diplômé de l’École Parisienne de Gestalt, où j’ai été formé principalement par Serge et Anne Ginger, Brigitte Martel, Daniel Grosjean puis par Gilles Delisle et Joseph Zinker.

 

 

Ma pratique est riche des rencontres avec Marie Marcello pour l’analyse systémique et familiale, le Dr Jean-François Bargues pour la psychanalyse (7 ans de thérapie personnelle), avec Alexandre L’hôtelier et Pierre Ricco dans la formation de formateur de l’IFEPP, avec Luz Moreno pour le Shia-tsu, avec Claudia Gaulé et Marine Leignel pour le Sensitive Gestalt Massage, Olivier Perrot pour l’Hypnose Ericksonienne et enfin, avec tous mes condisciples et tous mes clients.Depuis toujours curieux du monde et des êtres, je pense que la notion d’accompagnement thérapeutique qui se base sur l’intégration des fonctions d’autonomie, de responsabilité et de créativité est au cœur du processus de changement.

Fou de jazz, je pratique la Gestalt comme une danse, une danse de vie : j’écoute la musique des voix et le rythme des corps, attentif aux décalages puis à l’harmonie qui jaillit de la rencontre. Créer du lien est la fonction réparatrice essentielle du processus de contact entre soi et l’environnement.

En créant en 1995, Arpent, je revendique la devise inspirée du philosophe Robert Misrahi « la joie d’éveiller et de fonder », soit en pratique la venue au monde d’une vingtaine d’enfants en clôture de parcours thérapeutiques difficiles et riches d’humanité.

En 2009, je fonde avec quelques camarades Gestaltistes le Dispens’aire psy, les psys du Cœur, une permanence d’écoute thérapeutique destinée à ceux qui ne peuvent payer une psychothérapie et qui permet d’accéder à un soutien psychosocial à coût réduit. (http://www.psyducoeur.fr)



© Association Arpent, 7 rue Mordrel - 94140 Alfortville
Crédits photos : © Gilles Malka, © Matthieu Tubiana - Logo : © Gilles Malka
Webmaster et design : Béatrix de Lambertye


Vous écoutez "New Orleans" par Al & Elen,
extrait de l'album "Justwhatwelove : Jazz & Blues live (mix)".